Étiquette : bénévoles

Foie Gras à Metz, les bénévoles WELFARM disent non!

Maxime et son équipe de bénévole ont arpenté la rue des Clercs à Metz pour informer les passants sur l’envers du décor de ce plat de fête qu’est le Foie gras.

 

 

C’était le 18 Novembre à 9h30 du matin devant le bar le Métisse, rue Winston Churchill, une équipe motivée, prête à dialoguer avec les badauds, a commencé son opération de tractage après un petit briefing sur les conditions d’élevage des canards. Pendant deux heures,

240 tracts ont été distribués et les réactions étaient diverses entre indifférence, échanges et désapprobation…). Tous d’accords en tout cas pour dire que l’animal souffre et que c’est le prix à payer pour avoir un bon toast. Étonnement, ils ont rencontré des personnes qui n’en mangent pas ou plus.

L’opération est paru sur la page facebook du parti Animaliste  Moselle

 

 

Salon Bien-être à Louverné avec le Challenge

Sylvie, une de nos bénévoles, a déjà utilisé son badge #ZEROFOIEGRAS, lors d’un stand au salon du bien-être à Louverné près de Laval ce dimanche 12 novembre. Pendant qu’elle travaillait, Sylvie a fait une place pour le challenge sur son stand et nous l’en remercions.

Les dépliants sur la table, des discussions et des distributions auprès des visiteurs pour faire grimper le nombre de challenger du défi.

 

 

 

Une action surprise qui nous l’espérons ne sera pas la dernière… alors à vos marques, prêt…..tractez… 

Salon Biogascogne de Condom (32)

Le 26 et le 27 août 2017, Condom dans le Gers accueillait le salon Biogascogne.

« On ne domine pas la nature, on vit avec » voila ce que dit Raphaël Perotto, vice-président de l’association Convergence écologique Condom-Ténarèze et coorganisateur de l’évènement. Deux jours sous le signe de l’écologie et du développement durable auquel WELFARM a participé. Résultat de recherche d'images pour "salon biogascogne"

Elaine, Simone et Geneviève étaient là pour faire prendre conscience que l’acte d’achat est un acte responsable devant prendre en compte la planète mais aussi les animaux. Comment réduire sa consommation de produits carnés? Comment faire mes courses? Où aller? Autant de questions qui ont pu trouver des réponses auprès de nos trois actives bénévoles.
Bien évidemment la campagne Couic contre la castration à vif des porcelets n’a pas était mise de côté. En effet, plus de 110 signatures ont été collectées et viennent se rajouter aux 140 684 autres.
Pour signer la pétition pour l’arrêt de cette mutilation rendez vous ici:
Un grand merci à Elaine, Simone et Geneviève pour le travail en faveur des animaux d’élevage.

Pas de vacance contre la maltraitance

 

Hier en milieu d’après midi, le staff WELFARM et nos bénévoles ont investi la place de la République à Metz pour un tractage géant en présence de nos 3 mascottes : Wonderpoule, Paillasson et Cabriole.

Il faisait chaud, il faisait beau, un goût de vacance cette après-midi là à Metz, une belle journée pour interpeller les passants et les sensibiliser à la consomm’action. Pendant presque deux heures, nous avons expliqué que l’on peut consommer et agir pour le bien-être des animaux. Il n’y a pas de vacance contre la maltraitance, la période estivale ne doit pas être une pause dans notre mission d’information.

« Agir avec son caddie »

L’acte d’achat permet « d’agir avec son caddie » en choisissant les produits respectant au mieux le bien-être des animaux de ferme. Le temps d’un échange, notre mission est de faire comprendre aux gens que tout le monde peut être un acteur de la protection animale en changeant sa façon de consommer. Nous avons donc distribué des guides du consomm’acteur.

 

Comme toujours, notre action s’est déroulée dans une ambiance joyeuse et familiale. Les mascottes ont été plébiscitées par les enfants et les parents ont été à notre écoute, comprenant que le changement doit venir d’eux et doit être transmis aux petits.

   

Laura et Silvia, en action à Marseille pour COUIC

Encore une belle action, et une matinée bien remplie pour l’équipe Welfarm Bouches-Du-Rhône!

Rendez-vous à 8H00, mercredi 28 juin 2017, au Cours Julien, à Marseille pour un petit café d’encouragement avant de rencontrer le public du marché paysan hebdomadaire. Le but: informer les producteurs et les consommateurs sur la pratique de la castration à vif dans l’élevage Français et recueillir des signatures pour la pétition « Couic 2018 ».

Un grand succès pour cette action qui a rencontré les faveurs d’un public à la fois sensible et surpris de cette pratique.

« Même en Bio? » et « Je ne savais pas » sont les commentaires les plus récurrents, mais aussi des ‎expressions de regret pour cette barbarie tout à fait évitable.

« En effet, que 5% de la viande porcine est susceptible de développer une odeur de verrat et très peu de consommateurs y sont sensibles.‎ » – expliquait Silvia, bénévole dans les Bouches-du-Rhône.

C’est pourquoi,  Magali et Julien, producteurs de viande en vente directe, ont renoncé à cette pratique.

« Nous, on ne castre pas » – a déclaré Magali. « Après, c’est le choix de l’éleveur! Ce qui est important, c’est la prise en compte de l’animal, on lui doit du respect. S’il y en a qui souhaite castrer, qu’ils le fassent mais à ce moment-là, une prise en charge de la douleur par un vétérinaire s’impose. »

‎Le résultat, c’est des bénévoles souriants et satisfaits, une équipe motivée, et cinq feuilles bien remplies de signatures de la pétition contre la castration à vif des porcelets. 

‎Toute l’équipe de WELFARM tient à remercier les bénévoles hyperactifs du département des Bouches-du-Rhône pour leur engagement en faveur des animaux d’élevage!!!

Les bénévoles à l’honneur

Vous êtes partout en France, avec nous et pour les animaux de Ferme.

Cette vidéo est pour vous, les bénévoles, qui affrontez tous les temps pour sensibiliser le grand public en faisant du tractage, qui animez des stands dans les supermarchés, dans les villes, dans les salons, qui arpentez les rues des villes et villages pour faire du porte à porte, qui devenez orateur et défenseur de la cause pour avoir des signatures sur les pétitions… Vous qui êtes à nos côtés pour les animaux.

 

 

Tractage à Nancy : Nos bénévoles en action

Nous avons eu la bonne surprise de recevoir des photos d’une de nos sympathisantes de Nancy. Le 19 Avril, Françoise et une de ses amies ont fait du tractage pour la campagne Vie de Dinde sur la place du marché de Nancy. 

Françoise nous avait demandé des flyers de consomm’action Dinde et nous a en retour envoyé des photos de son action.

Cette action spontanée est une belle preuve de l’implication de nos bénévoles et sympathisant(e)s. N’hésitez surtout pas à faire comme Françoise.

Paillasson au Salon BIO&Co de Besançon

Notre mascotte Paillasson continue de voyager après le Sud, il a posé son stand en Franche Comté. Notre cochon préféré a défendu la campagne COUIC2018 avec nos bénévoles. 

La ville de Besançon accueillait au sein de la salle Micropolis, la 10ème édition de salon BIO&Co et nous étions parmi les exposants prêtes à informer les visiteurs en compagnie de Christine, Marcelle, Isabelle, Mégane, Hélène et Raphaël.

Nous sommes très satisfaites du bilan du salon avec pas moins de 353 signatures et 500 flyers COUIC distribués, avec des surprises puisque certains visiteurs se sont proposés pour faire du tractage. En bonus jolie photo de notre superbe implantation, en face d’un stand de saucisson bio! Cliquez ici pour voir l’article   

On retrouvera Paillasson et l’équipe WELFARM au Salon Bio&Co à Metz le week-end du 21 au 23 Avril.

 

Ouverture semaine étudiante du Développement Durable au Campus René Cassin Lyon

Le lendemain du salon Primevère, le campus rené Cassin inauguré l’ouverture de la semaine du développement durable et nous avait convié à tenir un stand. Notre correspondante Clara BELLE avait fait le déplacement et était accompagnée de Frédéric ( qui avait enchaîné trois jours de salon avec Pauline et Gwendoline).

Initiée par le REFEDD (Réseau français des étudiants pour le développement durable), cet événement qui se déroule du 6 au 10 mars 2017, permet de réunir les associations étudiantes de Lyon autour d’une semaine axée sur la sensibilisation et l’éducation (non culpabilisante) aux enjeux environnementaux, économiques et sociaux, au sens large des termes.

Nos deux détachés sont restés sur la thématique de Couic, sujet qu’ils maîtrisent parfaitement malheureusement le public étudiant n’était pas au rendez-vous.