Mois : novembre 2016

Tractage en vue contre le foie gras

Clara, notre correspondante locale en Savoie sera présente avec les bénévoles WELFARM pour dénoncer l’élevage des canards destinés à la production de foie gras.

-> RDV sur le marché place du palais de justice de Chambéry jeudi 1/12 à 15h et vendredi 2/12 à 8h!

Quant à Patricia, notre correspondante sur la Haute-Savoie, elle tractera avec toute son équipe samedi 2/12 à partir de 10h (RDV devant Courier)

Venez nombreux leur prêter main forte!

 

#VieDeDinde Nouvelle campagne contre l’élevage intensif des dindes

Aujourd’hui en France, 97% des dindes sont entassées dans des bâtiments, sans aucun accès à l’extérieur. Face à l’indifférence exprimée à l’égard de ces animaux, WELFARM lance sa nouvelle campagne #VieDeDinde et à besoin de vous.

Comment nous aider ?

Sur Internet :

  • Partagez notre site sur les réseaux sociaux : http://viededinde.fr
  • Partagez notre vidéo à vos contacts ou sur les réseaux sociaux
  • Téléchargez notre tétière Facebook

tetiere-facebook

  • Téléchargez notre tétière Twitter

tetiere-twitter

Sur le terrain :

  • Téléchargez notre kit de campagne composé de l’affiche, des flyers ainsi que de notre pétition ou commandez là en envoyant un mail à benevoles@welfarm.fr ou par téléphone au 03 87 36 46 05 (demandez le département Campagnes)
  • Rejoignez l’un de nos événements en région !
    • Nancy le 7 décembre : https://www.facebook.com/events/1608989336071731/
    • Lyon le 10 décembre: https://www.facebook.com/events/1185575048145388/
    • Metz le 14 décembre: https://www.facebook.com/events/1612289802409661/
    • Dijon le 16 décembre: https://www.facebook.com/events/1327109983986369/
    • Grenoble le 17 décembre: https://www.facebook.com/events/1096582453782969/
    • Strasbourg le 17 décembre: https://www.facebook.com/events/1690892574555825/
    • Colmar le 18 décembre: https://www.facebook.com/events/1650782615252519/
    • Lille le 23 décembre: https://www.facebook.com/events/576950432493647/
    • Reims le 26 décembre: https://www.facebook.com/events/943612002409318/

 

La campagne #VieDeDinde de WELFARM: nos revandications

Débutée mi-novembre 2016, la campagne #VieDeDinde s’attache à dénoncer les conditions d’élevage et les pratiques dont sont victimes 97% des dindes en France.

WELFARM demande à ce qu’une réglementation contraignante soit adoptée au plus vite pour protéger les dindes d’élevage. L‘association souhaite en particulier une limitation de la densité, l’accès à un parcours extérieur et l’utilisation de souches à croissance lente.

→ Vous pouvez soutenir notre demande en signant la pétition destinée au ministre de l’Agriculture sur viededinde.fr

En outre, WELFARM demande aux consommateurs de privilégier l’achat de produits issus des 3% d’élevages plus respectueux des dindes, reconnaissables aux mentions fermières Label Rouge ou Biologique. L’association appelle également les consommateurs à modérer leur consommation de produits d’origine animale.

 

 

visuel-viededinde-01

Pourquoi une campagne sur les dindes ?

Une absence de réglementation qui autorise toutes les dérives

Deuxième volaille la plus consommée en France, la dinde n’est pourtant protégée par aucune réglementation spécifique. Ainsi, c’est en toute légalité que 97% des dindes sont confinées en densité élevée dans des bâtiments souvent très faiblement éclairés. La litière sur laquelle repose ses animaux n’est pas changée avant leur départ à l’abattoir si bien qu’elle devient rapidement sale et humide. L’air, chargé d’ammoniac, engendre des problèmes respiratoires parfois important.

→ Ces conditions de détention ont de multiples incidences sur les dindes qui souffrent de stress, de frustrations comportementales, de blessures, ainsi que de problèmes locomoteurs.

Le choix de souches lourdes préjudiciable à la santé des dindes

Afin qu’elles grossissent de manière très rapide, les dindes d’élevage sont issues de souches médium ou lourdes. En 4 mois, ces animaux sélectionnés pour produire de la viande atteignent 11 kilos alors que leur cousin sauvage n‘en pesait que 3,5.

→ Cette prise de poids extrêmement rapide n’est pas sans conséquence ; ces dindes sont prédisposées aux boiteries et nombre d’entre elles ont des difficultés à se déplacer.

 

Des animaux mutilés pour les conformer aux conditions d’élevage

Les dindes subissent des mutilations douloureuses afin de limiter les blessures qu’elles s’infligent entre elles en raison de leurs mauvaises conditions de vie. Ainsi, la majorité des dindes sont épointées et certaines sont dégriffées.

Une reproduction naturelle impossible

En raison de leur poids et de leur morphologie, ces dindes ne peuvent se reproduire naturellement. Les mâles reproducteurs sont donc « massés » pour récolter leur sperme et les femelles inséminées chaque semaine. Ces multiples manipulations sont sources de stress et peuvent occasionner des blessures. Les reproducteurs souffrent en outre du rationnement alimentaire qui leur est imposé pour limiter leur prise de poids. Enfin, les femelles sont empéchées de couver par diverses techniques (nids éjecteurs, déplacements forcés…).

 

Un weekend avec nos correspondants locaux à La Hardonnerie

WELFARM a eu le plaisir d’accueillir Clara, Chloé, Laura, Nelly et Didier, correspondants locaux, au siège de WELFARM à Metz, et surtout à la Hardonnerie pour un week-end riche en échanges.

Bienvenue chez WELFARM

Vendredi 11 novembre, notre siège à Metz accueillait 5 de nos correspondants. Au programme, une présentation de chacun, de l’association, ainsi que des locaux et des personnes qui y travaillent. L’occasion également de faire le point sur l’organisation des stands grâce au matériel de campagne, flyers, roll-up etc…

Naturellement, comment faire un si long trajet sans la manipulation ludique mais néanmoins délicate de l’une de nos mascottes : Wonderpoule !  Laura et Chloé se sont prêtées volontiers au jeu et à en juger par les photos ci-dessous, elles s’en sortent particulièrement bien. Notre poule aura peut-être la chance de voyager pour les rejoindre sur un stand dans leurs régions respectives.
20161111_181822

En route pour La Hardonnerie

Notre petite assemblée a ensuite pris la route vers La Hardonnerie. Avec une arrivée en soirée, difficile de profiter des paysages Lorrains mais le calme et la quiétude de notre ferme refuge ont conquis tout le monde. Rejoints samedi matin par Ghislain Zuccolo Directeur Général de WELFARM, nos correspondants ont découvert en avant-première nos futures campagnes et les actions à mener pour sensibiliser toujours plus les consommateurs à la protection des animaux de ferme.
20161112_190900

imgp0014

Et quoi de mieux pour sensibiliser le grand public que de rencontrer les rescapés des élevages industriels ou clandestins? imgp0024 Nos animaux attendaient avec impatience l’heure du goûter pour venir à leur rencontre. Une visite attendrissante mais poignante de réalité, tous nos pensionnaires témoignent pour leur espèce sur ce que l’élevage intensif engendre. Nos correspondants ont pu, grâce à Lia, assistante pédagogique de La Hardonnerie, voir et comprendre les enjeux de notre cause au travers de l’histoires de nos animaux.
imgp0045

Nous tenons à remercier tous nos correspondants et nos bénévoles pour leur engagement à nos côtés, avec une mention particulière à Clara, Chloé, Laura et Didier qui sont venus de loin pour rencontrer notre équipe et nos rescapés, le tout sous le vol des grues annonçant l’hiver.

Nous espérons vivement, bientôt, venir en région à la rencontre de nos autres correspondants, qui n’ont malheureusement pas pu faire le déplacement ce week-end.

imgp0009

Un ultra aux couleurs de WELFARM

Thibaut, militant végétarien a participé à l’Endurance Trail des Templiers (100kms 5000D+) le 21 octobre dernier.

14876687_1371347896211531_1074922522877651408_o
Des paysages magnifiques, une course sublime, et pour Thibaut un premier Ultra bouclé!

Thibaut ne compte pas s’arrêter là et a déjà prévu de s’aligner sur le 10km de Bordeaux le 11/11/2016.

Un très grand bravo à lui: comme quoi on peut aimer les animaux et être en très bonne santé!

dsc09053

A noter que son amie, Laura, est très engagée aux côtés de notre association et participera au week-end correspondant les 11 et 12 novembre prochains.

Etre correspondant local pour WELFARM

Bénévole un peu particulier, le correspondant local de WELFARM est le lien entre le Département Campagnes et les bénévoles du département.

Entre organisations d’événements, animation du réseau local etc. le correspondant local est épaulé par le siège de WELFARM dans toutes ces démarches.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le livret « être un correspondant pour WELFARM »

_dsc0641

 

Wonderpoule au salon Agrimax

Vendredi 28 et samedi 29 octobre, WELFARM était présente au salon Agrimax afin de sensibiliser les visiteurs au bien-être des poules pondeuses et au décryptage du code sur les oeufs.

L’association était hébergée sur le stand de Metz Métropole que nous remercions chaleureusement. L’occasion pour nous de faire nos adieux à Marie Vaxelaire qui quitte son poste pour de nouveaux horizons.

imgp0001

Le flot ininterrompu de passants nous a permis de sensibiliser un nombre de personnes très important. Nous avons été étonné de constater que nombres d’entre eux, vivants en périphérie de Metz, possédaient leur propre poules ou achetaient déjà leurs oeufs chez leurs voisins!

Mais Wonderpoule a plus d’un tour dans son sac et cible désormais les ovoproduits afin de conseiller les consommateurs aux appellations « plein air » ou « bio » qui seules garantissent que la poule provient d’un élevage en plein air.

jour1-1

Un immense merci à Florine et Alois pour leur présence lors des deux jours du salon ainsi qu’à Anne-Marie et Anne qui ont donné de leur temps et de leur énergie le samedi, bravant la foule et certaines personnalités pas toujours ouverts à la discutions.

Contre la castration des porcelets, nos bénévoles se mobilisent à Nantes!

Malgré le mauvais temps, Lisa, Michèle, Isabelle, Louise, Annabelle, Cécile, Christophe, Eliane et Didier ont répondu présents pour défendre les animaux.

C’est donc en plein centre de Nantes que Paillasson a déposé une nouvelle fois ces valises.

action-castration-porcelets-nantes-le-15-10-2016

Pour certains, comme Eliane, ce fut une grande première. Les autres avaient déjà eu l’occasion de croiser Didier, notre correspondant local, autour d’une action sur les oeufs ou contre la castration.

Un grand merci à tous! Et à bientôt pour de nouvelles actions à nos côtés 🙂